amour ici toujours

installations, photographies, vidéo, son
en collaboration avec l'artiste Seong-ha KIM
galerie Terres d'Aligre / PARIS 2010





performance-installation

Amour, Ici, Toujours
9 mai 2010, 20h-21h
37 bis rue de Montreuil, 75011 Paris

vidéo-archive de la performance, Christiane Blanc

amour ici toujours

Françoise Anger et Seong ha Kim mettent en scène dans l'espace de la galerie terres d'aligre les photographies qui ont inspiré leur performance du 9 mai 2009 au 37bis rue de Montreuil 75012 Paris laquelle concluait leur résidence de création à l'atelier du 37 bis.

Amour Ici Toujours est un ensemble d'installations performances qui a pris place dans les trois cours et sous les trois porches du 37 bis rue de Montreuil.

Françoise Anger et Seong-ha Kim ont investi les trois porches formant comme des passages entre le présent, le passé et la mémoire du 37 bis.

Dans ce travail In Situ Françoise Anger et Seong-ha Kim disent avoir voulu :
"travailler sur l'ambivalence entre l'extérieur du 37 bis, la vie quotidienne, le vivant, le sensible et l'intérieur du 37 bis, ateliers d'artisans, d'artistes, endroit chargé de passé, de mémoire. L'aspect des bâtiments abandonnés, leurs murs décrépis... forment un paradoxe entre l'extérieur et l'intérieur que nous reprenons dans les installations performances et celui entre le passé et le présent, entre ici et ailleurs entre la vie et la mort, entre moi et l'autre. C'est un lieu qui est en train de mourir mais qui est pourtant vivant autour de la création."
et pour exprimer les passages les porches deviennent "les lie où ça se passe".
Le premier porche est dédié à la difficulté d'entrer, un mur de papier occulte le passage. Faut-il être initié, autorisé, avoir simplement l'audace ?

Le deuxième porche vous plonge dans le doute, en injectant des bruits de la rue. Les artistes reposent la question : êtes-vous dedans ou dehors, qu'est-ce qui vous permet de le savoir, vos perceptions, vos sens, pouvez-vous vous y fier, qu'est-ce qui vous relie à l'extérieur que vous avez quitté, à quel indice savez-vous que vous etes à l'intérieur ?

Le troisième porche exprime l'interdiction : avez-vous le droit de passer ? Ce porche est jonché de matériaux et animé des sons des ateliers, preuve de leurs activités, vous y êtes, vous en faites partie, ils sont bien vivants, ils existent.

Partout on sent la fragilité de l'endroit et sa ténacité. On voit les voitures, on se dit les occupants ont résisté à la tentation du style "arts et traditions populaires". Ils supportent les discordances visuelles dans un lieu où tout incite pourtant à être "raccord". Ce lieu ancien, dont une si grande reportions semble restée en l'état, en impose. L'apparent abandon dans lequel il est incité à "jeter l'éponge". Et malgré toute l'activité artisanale, artistique et intellectuelle continue, présence ténue, vie têtue. Comme si un relais invisible se passait.

Du passé on peut dire qu'il est révolu, on l'oublie, on y fait référence, on l'explore, on le (re)découvre, on tourne la page ou on lui tourne le dos mais lui ne meurt pas.

Extrait du livret de l'exposition Amour ici toujours.
Galerie Terres d'Aligre.

amour ici toujours

Amour Ici Toujours is an installation-performance in Situ taking place in three courtyards and under the porters of the dilapidated buildings 37 bis rue de Montreuil, Paris.

Three porches conceptualized as passages between the present, the past, the past and the memory of the place.

It is a special place marked by artisans and artists who use to live there. It's a place marked by the memory of its former inhabitants.

Amour Ici Toujours is a work about the paradox between the outside space and the inside space. It corresponds also to a contrast between past and present.

The time of the 37 Bis do work «the past does not want to die". The love of the past accompanies the present. With love and time, the 37 bis crystalized buildings are becoming a sacred place.

webdesign : Alexandra Joubert